vapress
VA Press Media Group

LES THEORICIENS DE L'ISLAM RADICAL


35,00 €




de Youssef CHIHEB

1 vol. 18 x 26
460 p.
septembre 2019

Ce livre est une immersion dans le corpus des plus grands prédicateurs radicaux salafistes, wahhabites et fréristes. Depuis les attaques terroristes de Charlie Hebdo, de Toulouse, du Bataclan et de Nice, la France a découvert avec stupeur sa propre vulnérabilité face à l’islam radical jihadiste qui a déjà fait plus de 250 morts. « Des centaines de Français ont été tués par des Français, sur le sol français, parce qu’ils sont français ». Les législateurs, les politiques et les divers services de renseignement ont pris en charge cette problématique : celle de l’ennemi de l’intérieur.
En parallèle, le « printemps » arabe a ouvert un second front au jihad à travers les filières irako-syriennes qui embrigadent de jeunes Français radicalisés. Plusieurs centaines de nos compatriotes sont partis rejoindre cet « eldorado » islamiste, y compris des femmes et des mineurs. Ils sont attirés par la propagande sophistiquée de Daech, basée sur l’hypothèse d’un État Islamique fantasmé qui va rétablir la justice et imposer la parole d’Allah en terre de mécréance.
Par ailleurs, la radicalisation religieuse ne cesse de croître en France. Elle concerne les deux principales cibles de l’idéologie salafiste et wahhabite : les réislamisés français – issus de l’immigration, relégués dans les zones de fractures sociale et territoriale, et souffrant d’une crise identitaire – et les convertis, de souche métropolitaine. Ces derniers côtoient les jeunes dans les quartiers sensibles, dans les mosquées de mouvance salafiste, wahhabite ou Frériste radicale, ou sur les réseaux sociaux ; mais aussi, dans l’enfer des usines de radicalisation que sont les prisons et les lieux communautaires clos qui agrègent cette islamisation violente. Ce phénomène auquel nous sommes confrontés ne cesse de prendre de l’ampleur et d’inquiéter les services de l’État.
Le décryptage qu’apporte cet ouvrage est indispensable afin de remettre en cause notre perception naïve et obsolète de l’islam radical idéologisé, d’optimiser notre modèle de sécurité nationale et de nous préparer à une longue guerre contre une idéologie totalitaire, basée sur la doctrine « à défaut de la conquête des territoires des mécréants, il y a de la place pour la conquête des âmes mécréantes ». Si la lutte contre le terrorisme est primordiale, il est tout aussi essentiel de livrer un combat idéologique sans concession contre les courants les plus radicaux de l’islam, financés et soutenus par des États officiellement amis de la France ; car, s’ils ne font pas de victimes directes, ils sont le terreau de l’intolérance, de la division et du terrorisme, et la véritable incarnation du totalitarisme islamique.